l\'indigné

19 avril 1943 :soulèvement du ghetto de Varsovie

n

 

 

Salutations camarades,

 

Merci pour ce post très intéressant. Cela reste malheureusement toujours d'actualité. L'extrême droite et la droite radicale et cathos traditionnalistes essayent de faire peau neuve en rebondissant sur les discriminations à l'égard des droits des minaurités ( la régularisation des sans papiers, la lutte pour le mariage pour tous...)

Déclaration de la CONEX (Coordination Nationale contre l’Extreme-droite)

FACE A L’EXTREME DROITE ET SON IDEOLOGIE, LA CONTRE OFFENSIVE UNITAIRE EST UNE URGENCE !

L’extrême droite s’est durablement enracinée dans le paysage politique français et européen. Ses thèmes de prédilection n’ont pas changé : la préférence nationale, la stigmatisation des immigrés, la xénophobie, l’antisémitisme, l’homophobie, la défense de l’ordre moral au détriment des droits et de la place des femmes, l’Etat autoritaire, le nationalisme exacerbé…

Coordination Nationale contre l’extrême droite : CONEX

Écrit par : l'Indigné

 

 

Contre le retour de la bête fasciste, j’adhère à la Conex : ,

fascisme

 

19 avril 1943 :soulèvement du ghetto de Varsovie - zebre plus ultra

Entre juillet et la mi-septembre 1942, les nazis déportèrent au moins 300 000 Juifs du ghetto de Varsovie et décidèrent de régler leur compte aux 40 000 qui y restaient encore : le jour de l'immense rafle fut fixé le 19 avril 1943, le soir de la Pâque juive.

L'entrée des nazis déclencha une insurrection armée dans le ghetto. L’inégalité entre les bataillons juifs et la puissante armée du Reich et les détachements de SS était telle qu'aucun des résistants n'imaginait emporter une victoire militaire. La révolte fut massacrée au bout de trois semaines.

 

aleph99-info

Le 2 mai 2008, « les filles et fils de Marek Edelman... » publiaient un communiqué sur l’anniversaire de la révolte du ghetto de Varsovie et la solidarité aujourd’hui avec les Palestiniens.

« Les filles et fils de Marek Edelman... et d’Henri Curiel, Schmerke Kaczerginski, Lucien David Fayman, Jacov Stambul, Dvoira Vainberg… »

 

« A 65 ans du soulèvement du Ghetto de Varsovie, nous rendons hommage a tous ceux, modestes héros et héroïnes, qui ont engagé leur vie dans une bataille face à l’armée d’un pouvoir qui contrôlait presque toute l’Europe. Face à l’oppression, il y a toujours résistance : contre le nazisme en France, à Vilnius, en Allemagne même et, des années après, en Egypte et en Algérie contre le pouvoir colonial aussi bien qu’en Afrique du Sud contre l’apartheid. »

 

« Il en est de même aujourd’hui : les masques changent mais c’est toujours le même combat. Nous, filles et fils de résistants au nazisme, affirmons notre soutien a la résistance palestinienne, car le pouvoir sioniste en Israël, a usurpé notre nom collectif (juifs), pour en notre nom disent-ils, mener une politique de répression coloniale féroce et d’apartheid. »

« L’hommage à nos parents, martyrs ou survivants, est à l’unisson de l’hommage aux résistants du peuple palestinien dont les droits fondamentaux, humains et nationaux sont bafoués, jour après jour depuis 60 ans. »

 

Mordechaj Anielewicz (prononciation: Mordekhaï Anielevitch), fut le jeune commandant de la Żydowska Organizacja Bojowa (Organisation juive de combat), qui co-organisa avec Żydowski Związek Wojskowy, (l'Union Militaire Juive - proche de Betar) le soulèvement du ghetto de Varsovie.

 

varsovie, ghetto, soulèvement, nazisme

> Holocauste memorial muséum

> Les capitalistes et la barbarie nazie - La riposte - Greg Oxley (PCF Paris)

> Judaïsme, sionisme et fantasmes (III), Alain Gresh

 


23/04/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres